Le déodorant naturel

Est-ce que ça fonctionne? La réponse est oui. À condition qu'il soit bien ''armé''. L'arme secrète naturelle est souvent le bicarbonate de soude. C'est l'ingrédient par excellence. Il ajuste le pH, agit comme désodorisant et contrôle l'humidité. Toutefois, certaines personnes peuvent réagir à l'utilisation quotidienne à forte dose. Cette réaction se traduit par des plaques rouges avec des sensations de brûlures et d'irritations. Les peaux sensibles peuvent réagir à ce type de purificateur. Un bon déodorant naturel ne doit pas compter uniquement sur cet ingrédient pour calculer son efficacité.

Anti-sudorifique ou déodorant?

La plupart des ''déodorants'' commerciaux sont plutôt des anti-sudorifiques, c'est-à-dire qu'ils empêchent complètement la transpiration. La transpiration sert à contrôler la température du corps. Les sels d'aluminium contenus dans les anti-sudorifiques servent à boucher mécaniquement les pores afin de bloquer la transpiration.

Contrairement à la croyance populaire, la transpiration elle-même est inodore, donc cela ne sert à rien de la bloquer. Ce sont les bactéries, friands de la sueur riche en corps gras, qui sont responsables des odeurs. C'est donc la prolifération bactérienne qu'il faut surveiller.

Les déodorants commerciaux

Nous le savons tous, les déodorants commerciaux doivent leur efficacité à ce fameux aluminium. Selon certaines études, il y aurait un lien entre l'utilisation de ceux-ci et le cancer du sein.

Pourquoi sont-ils encore sur les tablettes? Car les corrélations entre l'utilisation d'un produit cosmétique et des dommages internes sont difficiles à prouver scientifiquement hors de tout doute. L'ensemble de la preuve doit être assez solide et évidente pour convaincre la communauté scientifique. Reste que l'aluminium est un métal lourd irritant et qu'il existe plusieurs autres façons naturelles de contrôler les odeurs et la moiteur. De plus, dans les versions commerciales, nous retrouvons d'autres agents indésirables qui perturbent le système endocrinien tels les parabènes (agent de conservation), les phtalates (sert à fixer les parfums) et les fragrances.

Conclusion? Il en vient au consommateur de choisir entre l'option commerciale qui peut potentiellement contenir des métaux lourds, des agents polluants, sensibilisants, et perturbateurs endocrinien, et un déodorant de type naturel avec des ingrédients simples. Mais le défi de ces derniers? Remplir le mandat de répondre aux caractéristiques d'un bon déodorant.

Le contrôle des odeurs

Bien sûr, nous souhaitons que le déodorant contrôle efficacement les odeurs sans avoir en en remettre durant la journée. Il existe des minéraux et des composés inorganiques naturels qui peuvent jouer un rôle important dans le contrôle des odeurs : le bicarbonate de soude, l'hydroxyde de magnésium et l'oxyde de zinc.

Le contrôle de la moiteur

La transpiration et la sensation de moiteur peut être facilement contrôlés par des agents naturels tels que l'argile blanche et la fécule de maïs ou de marante. Ces ingrédients possèdent un excellent pouvoir absorbant et son de fines particules qui permettent un toucher soyeux aux produits. Ils agissent donc comme absorbants plutôt que comme bloqueurs de glande sudoripares.

La texture

Un aspect qui doit être pris en considération est la texture au niveau de l'application. Un déodorant agréable à utiliser doit bien glisser sur la peau, ne pas engendrer de grumeaux, ne pas être collant ni rêche. Le secret pour obtenir tout cela tout en restant entièrement naturel réside dans la question de dosage. Si les ingrédients sont présents en bonnes proportions, le déodorant demeure agréable à l'application.

Le contenant

La majorité des déodorants se vendent dans des contenants en plastique. Le hic, c'est que ces contenants ne sont ni environnementaux, ni réutilisables. Le mécanisme qui contrôle la poussée du produit est complexe et difficilement lavable. Elle requiert beaucoup d'eau pour obtenir un nettoyage complet. Les meilleurs options sont les mécanismes de type push up, beaucoup plus faciles à nettoyer. Encore mieux, l'option en carton recyclable et biodégradable est beaucoup plus saine et respectueuse.

Les fragrances

Question fragrances, la loi n'oblige pas le fabriquant à divulguer leur composition, il n'y a aucun moyen de savoir de quoi sont faits. À base de phtalates, ils sont souvent jugés comme irritants, et parfois perturbateurs endocriniens. La meilleure alternative aux fragrances artificielles est l'utilisation d'huiles essentielles. En plus de posséder des odeurs naturelles, certaines peuvent avoir des propriétés désinfectantes, purifiantes et régulatrices, en plus de procurer des bénéfices aromathérapeutiques. Il faut savoir que les huiles essentielles sont volatiles, elles ne sont donc pas faites pour durer. Au contraire des fragrances qui parfument fortement d'une odeur persistante, les huiles essentielles sont plus douces et durent beaucoup moins longtemps. C'est le compromis de l'utilisation d'une déodorant entièrement naturel.

Le déodorant Maison Stoï

Nous avons effectué de multiples essais pour parvenir au meilleur déodorant qu'il soit. Les dosages ont été étudiés pour parvenir à une formule qui contrôle efficacement les odeurs, qui diminue la sensation de moiteur, qui est agréable à appliquer et qui ne fond pas. Tout cela dans un tube en carton et parfumé aux huile essentielles.

Voici l'ensemble des ingrédients clés :

  • Huile de coco : huile antibactérienne

  • Beurre de karité : adoucit les peaux abîmées

  • Beurre de cacao : protège et apaise la peau

  • Bicarbonate de soude : désodorisant naturel

  • Fécule de marante : agent absorbant

  • Argile blanche : agent absorbant

  • Hydroxyde de magnésium : agent purifiant

  • Ricinoléate de zinc : agent purifiant et désodorisant

  • Oxyde de zinc : agent purifiant

Plus d'informations sur les ingrédients moins connus

L'hydroxyde de magnésium est un minéral utilisé dans l'industrie pharmaceutique comme antiacide et laxatif. En application topique, il permet de neutraliser la prolifération bactérienne responsable des odeurs grâce à ses qualités alcalines. Il est doux et sans danger, et peut être appliqué sur les peaux sensibles et réactives.

L'oxyde de zinc est un autre minéral naturel très efficace dans le contrôle des odeurs. Dans un déodorant, il agit en tant qu'astringent, assainissant et antibactérien. Il est sans nano particules et sans danger.

Le ricinoléate de zinc est un sel de zinc dérivé de l'huile de ricin. Il emprisonne les odeurs issues des bactéries lors de la transpiration. Il ne bloque pas la transpiration naturelle et n'interfère pas avec la flore naturelle de la peau. C'est un ingrédient très respectueux.


Leave a comment